Information

La lotte - profil


portrait

nom: Burbot
Autres noms: Eelrutte, Ruppe, Rutte
Nom latinLota lota
classe: Poisson
taille: 30 à 120 cm
poids: jusqu'à 10 kg possible
âge: 8 - 12 ans
apparence: couleur de base brun-jaune avec marbrure noire
Le dimorphisme sexuel: Oui
Type nutritionPhotos: Mangeur de poisson (piscivor)
nourriture: Ombre, truite, carpe, lamproie
propagation: Europe, Amérique du Nord
origine originale: inconnu
rythme veille-sommeil: nocturne
habitat: préfère les rivières fraîches et les lacs d'eau douce
ennemis naturels:
maturité sexuelle: environ quatre à six ans
saison des amours: Novembre - mars
oviposition: jusqu'à 3,5 millions d'oeufs
comportement social: essaimage occasionnel
De l'extinction: Non
D'autres profils d'animaux sont disponibles dans l'Encyclopédie.

Intéressant sur la lotte

  • La lotte, également appelée Lota lota ou Eelrutte, décrit un poisson d'eau douce semblable à la morue. Au sein de cet ordre, la lotte est le seul représentant vivant en eau douce.
  • Il est très apprécié comme poisson alimentaire en raison de son foie gros et riche en graisses, mais ne peut pas être pêché dans de nombreuses eaux car il est sous protection.
  • La lotte habite dans tout l'hémisphère nord entre les grandes rivières et lacs profonds de la 41e et 70e latitude, qui ont une température maximale de l'eau de dix-huit degrés Celsius. Parfois, il se produit dans des eaux saumâtres et donc des estuaires peuplés. En Europe centrale, il est répandu dans le Danube, dans le Pô et dans le Rhône.
  • Elle préfère rester à des profondeurs allant jusqu'à sept cents mètres, où elle habite des sols sablonneux ou graveleux et aime se cacher sous les rochers, les plantes aquatiques ou les racines.
  • La lotte a un corps allongé qui a une section avant ronde et aplati latéralement à l'extrémité arrière.
  • Deux barbillons courts sont visibles derrière les narines sur la bouche ronde, et sur la mâchoire inférieure se trouve un seul long fil de fer barbelé, ce qui est une caractéristique d'identification claire.
  • La nageoire dorsale et la nageoire anale sont remarquablement longues.
  • La peau enduite de mucus est couverte d'écailles minuscules, arrondies et minces et apparaît en couleur de base brune, olive ou jaunâtre. On y voit une marbrure plus claire et plus reconnaissable.
  • La lotte atteint une longueur de corps de trente à soixante centimètres, des spécimens plus longs se produisent, mais sont rares.
  • Les têtards sont des prédateurs principalement nocturnes et se nourrissent de divers invertébrés, de petits poissons et de leurs œufs.
  • Pendant la journée, ils se retirent dans leurs cachettes et se reposent.
  • Entre novembre et mars, la lotte fraye dans les eaux peu profondes. L'accouplement a lieu au fond, les poissons se roulent en boules.
  • Selon la taille d'une femelle, elle dégage jusqu'à trois millions d'œufs.
  • Les embryons ne se développent qu'à une température de l'eau de deux à six degrés.
  • Après l'éclosion, les larves atteignent une hauteur de plus de deux centimètres en quelques semaines. Les quatre premières années de vie se caractérisent par une croissance très rapide.
  • Les têtards atteignent en moyenne douze ans.