En option

Le coléoptère - Affiche Wanted


portrait

nom: Bousier
Nom latin: Geotrupidae
classe: Insectes
taille: 1 à 4 cm
poids: ?
âge: 1 à 3 ans
apparence: débardeur noir et bleu
Le dimorphisme sexuel: Non
Type nutritionPhoto: Kotfresser (koprophag)
nourriture: Fèces
propagation: Asie, Afrique, Europe, Amérique du Nord
origine originale: peut-être l'Europe
rythme veille-sommeil: jour et nuit actifs
habitat: Steppe, forêt, prairie
ennemis naturels: Oiseaux
maturité sexuelle: après 6 à 10 mois
saison des amours: Janvier - avril
De l'extinction: Non
D'autres profils d'animaux sont disponibles dans l'Encyclopédie.

Faits intéressants sur le coléoptère

  • Le dendroctone se trouve dans presque tous les pays d'Europe, d'Asie et d'Afrique du Nord, par introduction qu'il s'est propagé au Canada. Il existe environ 150 espèces dans le monde, dont une soixantaine sont originaires d'Europe.
  • Selon les espèces, les coléoptères peuvent atteindre une hauteur pouvant atteindre trois centimètres. Sa coque irisée a une couleur noir-bleu à noir, les ailes supérieures sont jonchées de rangées d'encoches en forme de points.
  • Les insectes nocturnes et nocturnes peuvent voler, mais se déplacent en raison de leur poids corporel relativement élevé seulement très encombrant dans l'air.
  • Les bousiers vivent dans les prairies et les champs, dans les forêts et les steppes des plaines ainsi que dans des couches pouvant atteindre 2000 mètres de hauteur.
  • Le nom latin du coléoptère est Geotrupes stercorarius, qui se traduit par "le forage de terre qui détruit". Ce nom dérive de son comportement alimentaire, car le bousier vit principalement de la bouse, donc les excréments de mammifères herbivores tels que les vaches ou les chevaux. Une seule sous-espèce est connue, qui se nourrit également de feuilles fraîches.
  • En plus des parties digérées et broyées de la plante, le fumier contient également une grande quantité d'eau, qui sert de source de liquide au fumier. Par conséquent, ces insectes ne mangent que des excréments frais, car le fumier séché ne peut pas traiter leur organisme.
  • Pour protéger leurs proies des conspécifiques prédateurs, les bousiers roulent leurs boules de bouse loin de la source de nourriture le plus rapidement possible vers leur terrier.
  • L'élevage de coléoptères est atypique pour le comportement reproducteur dans le royaume des insectes, car les mâles et les femelles s'occupent de la progéniture. Après l'accouplement, ils travaillent ensemble pour construire une structure souterraine à plusieurs chambres qui sera utilisée pour nourrir la couvée avec de la nourriture provenant des matières fécales. Après la ponte, ils scellent les chambres, dans lesquelles les larves éclosent et s'attardent jusqu'à la nymphose pendant un an, avec de l'argile.
  • L'apport souterrain de la progéniture avec du fumier a également un effet secondaire très positif pour la nature, car la terre est alimentée en nutriments et donc beaucoup plus fertile.
  • Sur le dessous de la bouse, des acariens jaunes, qu'il emporte partout avec lui. Les scientifiques ne s'entendent toujours pas sur la question de savoir si les acariens sont des parasites qui se nourrissent des sécrétions de coléoptères, ou s'ils utilisent l'hôte uniquement comme moyen de transport pour être régulièrement approvisionnés en matières fécales fraîches.
  • Les bousiers utilisent les arrangements des étoiles ainsi que la lumière du soleil et de la lune pendant la locomotion comme guide d'orientation. Cela ne leur permettra pas de retourner accidentellement leur boule de fumier dans la pile de fumier et de la perdre pour un compétiteur.